Opus 14

Photographie : Laurent Philippe

Photographie : Laurent Philippe

Photographie : Laurent Philippe

Photographie : Laurent Philippe

Photo de répétition

Photo de répétition

Lève-toi et marche. Dessin original à la mine de plomb : Ludmila Volf (2006)

Lève-toi et marche. Dessin original à la mine de plomb : Ludmila Volf (2006)

Recherche pour un tapis de danse peint en trompe l’oeil avec enroulement construit en fond de scène.

Recherche pour un tapis de danse peint en trompe l’oeil avec enroulement construit en fond de scène.

dessin original de Ludmila Volf

dessin original de Ludmila Volf

Recherche pour la toile scènographique.

Recherche pour la toile scènographique.

Dessin de recherche pour la toile scénographie. Notion de ligne de force.

Dessin de recherche pour la toile scénographie. Notion de ligne de force.

Photo de répétition

Photo de répétition

Rubrique:
Créations, Scénographie, Théâtre
Titre du spectacle:

OPUS 14

Chorégraphie:

Kader Attou

interprétation:

Mickaël Arnaud, Sim'Hamed Benhalima, Damien Bourletsis, Amine Boussa, Sarah Bouyahyaoui, Bruce Chiefare, Babacar "Bouba" Cissé, Virgile Dagneaux, Erwan Godard, Nicolas Majou, Kevin Mischel, Jackson Ntcham, Artem Orlov, Mehdi Ouachek, Nabil Ouelhadj, Soria Rem

Musique:

Régis Baillet – Diaphane

Lumières:

Denis Chapellon

Costumes:

Nadia Genez

Nature du spectacle:

Danse Hip Hop

Scénographie:


Ludmila Volf et Olivier Borne

Création et réalisation
des peintures originales:

Ludmila Volf

Dispositif
scénique:

Deux indications fortes du chorégraphe Kader Attou ont été: La référence au texte de Victor Hugo « A ceux qu'on foule au pieds » et la référence à l’Enfer de Dante, illustré par Gustave Doré.

Une peinture en continuité s'étend du sol ( tapis de danse) à la toile scénographique en fond de scène). Terre glaise, celle de Camille Claudel celle de Rodin qui a su incarner les passions et les désillusions. Ebauche en devenir, berceau de métamorphoses, en amont du verbe, sans bavardages, comme la danse. Le dessin hisse ses lignes de force, pour « prendre corps », en écho à la chorégraphie qui déplie et déploie son propre dessin dans l'espace. Levée de matière dans une écriture noir et blanc tempêtueuse qui joue sur les contrastes et la circulation de la lumière. Chaque spectateur projette avec son imaginaire ce qu'il veut y voir. Comme la peau, la terre est vivante, ourlée de plis. Elle frissonne et conjugue la caresse et la chair de poule. Elle révèle ce qui frémit sous la surface, telle une risée sur l'eau, un vortex annonçant la tempête. Les béances de la matière où s'engouffre l'ombre nous entrainent dans les profondeurs de la nature humaine abyssale. Opus 14 prend le pouls, l'élan, dans un mouvement pendulaire, sorte de métronome chimérique où 16 danseurs évoluent comme des bouchons sur la mer . Le mouvement prend corps et force par la masse et l'amplification d'une sorte de houle.
Ludmila Volf

Lieu et date de Création:

LA ROCHELLE 2013

Production:

CCN de La Rochelle / PoitouCharentes

Coproduction:

Biennale de la Danse 2014, La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle, Les Gémeaux, Scène Nationale de Sceaux, MA Scène Nationale, Pays de Montbéliard et Chateauvallon, Centre National de Création et de Diffusion Culturelles

Aperçu en vidéo

Toile scénographie et tapis de danse. 13m50 X 19m (256m2) réalisée en  5 semaines par Ludmila

 

 

Maquette  transitoire originale de Ludmila Volf

 

Maquette Blender à partir du dessin original de Ludmila Volf

 

 

Maquette transitoire

Gondebeau ou l'esprit de résistance
Créations, Scénographie, Théâtre
The Roots
Créations, Scénographie, Théâtre